Girl goes into orbit #1 #2 #3

Il y a quelques semaines, une partie de l’équipe de BeachGrit s’est envolée pour Mexico, près de Guadalajara, avec une idée bien précise en tête : déterminer s’il est possible de coacher une surfeuse (Lakey Peterson ndlr) pour qu’elle réalise  un air 540 (full rotation), si le coach en question est l’un des meilleurs “air surfeur” au monde : Felipe Toledo. 

Le constat de Derek Rielly, auteur de l’article en question est le suivant : les surfeuses ont un style impeccable, sur le rail, puissant, engagé, cela n’est plus à prouver. Mais pourquoi sont-elles si peu lorsqu’il s’agit de s’envoler dans les airs? La brésilienne Silvana Lima est la surfeuse du Tour Pro la plus aérienne, mais serait-elle l’unique à pouvoir envoyer du air dans tous les sens?

Lakey Peterson, déjà connue pour son surf progressif et ses airs, apparaît alors comme l’élève idéale pour relever ce défi. Mais envoyer un 540 ne s’improvise pas comme ça. Tout d’abord, il faut une board qui a du pop. #1

Petite parenthèse historique : avec les professeurs Chris Coté, Julian Wilson, Kolohe Andino et Kai Neville. Une rétrospective sur l’histoire de la full rotation “full-roter” . #2

Enfin place à la pratique avec la 1ère partie de l’épisode 3 : coachée par Felipe Toledo et Brett Simpson, Lakey Peterson se jette à l’eau avec sa board qui vole. Bottom turn trop bas, grab de rail trop tôt, mauvais positionnement des épaules… La manoeuvre ne passe pas encore, mais on s’en approche ! #3

Leave a Reply