OY Surf Apparel

Aujourd’hui je vous présente une marque made in Bali et… Zürich! C’est au détour d’un shop à Bali que j’ai pu découvrir ces bikinis. C’est d’abord le design qui m’a plus, les couleurs et les cordelettes pour bien les fixer. Après un essayage en cabine d’un modèle qui me semblait adapté à ma morphologie et idéal pour surfer, j’ai cassé ma tirelire, puis j’ai filé à l’eau à Uluwatu pour tester ça immédiatement.

Verdict? Un maillot qui tient en place, qui ne cisaille pas la peau grâces au lanières épaisses et moelleuses. Un système de croisé dans le dos qui maintien bien la poitrine en place, un bas qui ne bouge pas même après un gros canard, et pour ne rien gâcher des coloris et des formes canons! Devenue fan, j’ai voulu en savoir plus sur cette jolie marque que l’on trouve au compte goutte à Bali et Canggu, et j’ai donc posé quelques questions à Regula et Zelia, les créatrices.

MG_7518_1-768x512@2x

Pouvez-vous vous présenter?
Z: Je m’appelle Zelia, je vis à Zürich, où je travaille comme graphiste freelance.

R: Moi c’est Regula, je suis née à Bern, en Suisse, et j’ai vécu à Davos pendant 7 ans où je travaillais dans un magasin de snowboard, et je passais mes étés à Bali. En 2011, j’ai sauté le pas et je suis partie m’installer à Canggu, que je n’ai jamais quitté depuis. Je suis mariée et j’ai un petit garçon de 3 ans.

Comment avez-vous débuté le surf?
Z: J’ai commencé le surf depuis petite, au Portugal avec mes grands frères, mais je n’avais jamais vraiment eu l’occasion de me consacrer au surf. Finalement en 2013 j’ai passé 5 mois à ne faire que surfer. Depuis je passe toutes mes vacances au bord de l’eau.

R: J’ai appris à surfer à Lombok en 2007. Il y avait un flyer pour un surf camp dans le shop où je travaillais à Davos. A l’époque, je passais tout mon temps libre à rider en montagne, mais j’ai décidé de tenter le coup. J’ai été complètement fascinée par le surf, et suite à ça j’ai passé toutes les saisons d’été à surfer.

Quel genre de boards ridez-vous?
Z: J’ai eu l’habitude de surfer un peu tout ce qui me passe sous la main en boards d’occasion. Cette année je me suis fait plaisir, j’ai acheté une Al Merrick Sampler 5,8 et je ne vois plus ma vie sans! Le shape est vraiment bon!

R: Depuis que j’ai eu mon fils, j’ai commencé à utiliser des longboards, surtout parce que je n’ai plus trop de temps pour surfer. Mais j’aime toujours surfer en shortboard. J’ai un longboard custom-made 9.2, un twinfin 5.11 et un shortboard 6.10. J’aime toutes mes planches ! Chaque matin je me demande juste : Tiens laquelle je vais prendre aujourd’hui…? Hahaha”

Comment vous est venue l’idée de créer OY Surf Apparel, et comment est-ce de monter son propre business?
R: A Bali, j’ai toujours eu des difficultés à trouver un bikini qui reste en place. Du coup un jour je suis allée chez un tailleur spécialisé dans les bikinis. Avec lui, j’ai créé les premiers produits. Puis j’en ai créé de plus en plus avec Zelia, et nous avons aussi commencé à créer nos propres imprimés. Comme il y avait pas mal de demande, nous avons décidé de monter notre propre entreprise, et nous avons développé la collection. Ni l’une ni l’autre n’avions réellement pensé créer un jour une marque de bikinis. C’est juste venu comme ça. Cela fait bientôt 4 ans que la marque existe et nous sommes très fières de ce que nous avons été capable d’accomplir. Cela nous donne plus d’énergie pour continuer et perfectionner ce que nous avons commencé.

OY_17_NEU

Quelles sont vos destinations favorites pour surfer et manger?
Z: J’aime voyager pour trouver de nouvelles vagues, de nouveaux spots et connaître de nouvelles cultures. Cela me pousse hors de ma zone de confort. Mais je fini toujours par revenir à Bali. Donc je dirais que l’Indonésie est ma destination surf préférée. Tant qu’il y a des noix de coco, je suis heureuse !

R: Pour être franche, je n’ai jamais surfé ailleurs qu’en Indonésie. Mais qui sait, je partirai peut-être surfer ailleurs un jour ou l’autre. Il faut dire que l’Indonésie à tant de belles vagues, et tant d’aspects culturels à découvrir… Du coup, je passe tout mon temps libre à explorer l’Indonésie avec ma famille.

Que pensez-vous de l’évolution du surf féminin, et comment vous sentez-vous en tant que femmes à l’eau?
R: L’évolution du surf féminin est incroyable… J’aime voir toutes ces jeunes surfeuses à l’eau, qui déchirent déjà tout ! Le surf est vraiment quelque chose de beau et sans âge. Mon mari a reçu il y a peu de temps une femme de 65 ans originaire de Californie, et c’était une excellente surfeuse. Je suis toujours très heureuse de voir des filles à l’eau autour de moi, surtout sur des spots challenging comme Echo Beach. Keep surfing, girls!

Z: Je pense que cela dépend toujours de l’ambiance à l’eau, ce qui est d’ailleurs un phénomène intéressant à étudier. Mais je trouve toujours cela sympa d’être entourée de filles à l’eau, avec qui je peux aussi voyager. Il y aussi toujours et encore plus de filles à l’eau, ce qui nous rend heureuses en tant que bikini designers! 🙂

OY_03-1140x1710

Avez-vous un conseil à donner aux filles qui voyagent?
Z: Emportez avec vous suffisamment de bikinis, et protégez votre peau, vous n’en avez qu’une !

R: Oui des bikinis bien sûr, et si vous ne connaissez pas le coin où vous allez, n’hésitez pas à prendre un coach qui vous montrera les alentours. Cela évite de se perdre, et permet de connaître les environs, les spots moins peuplés… C’est aussi une bonne chose de voyager avec quelqu’un qui a déjà surfé dans le pays. Enfin, pensez à toujours respecter la culture du pays. Si il y a une cérémonie dans les environs, couvrez-vous après avoir surfé.

Un mot pour finir?
Z: Je dirais faites passer l’info! OY!

Merci pour votre temps et longue vie à OY Surf Apparel!

Retrouvez leurs modèles sur le site : http://www.oysurfapparel.com.

Leave a Reply